Un savoir-faire Parisien : les perles Rousselet.


Durant plus de 50 ans, les ateliers Rousselet fabriquèrent des émaux d’imitation et des perles de verre nacrées à l’essence d’orient, qui firent la réputation du parurier. Les mains des ouvrières parisiennes garantissaient une confection parfaite, unique et délicate, allant de formes baroques généreuses, aux plus petites perles (parfois moins d’un millimètre de diamètre).

 

Comme à Venise, la pate de verre était travaillée directement « au feu » sur une tige de cuivre qui, une fois la forme de la perle aboutie, était dissoute dans un bain d’acide, permettant de dégager les trous. De nombreuses maisons venaient se fournir pour la couture (notamment pour la broderie). Chaines et apprêts étaient également produits dans des usines Rousselet en dehors de Paris.

Nous disposons encore d’un petit stock de perles anciennes en émail de couleur, nacrées ou cristal taillé, quelques perles en Galalithe ainsi que toutes sortes d’éléments en métal argenté ou doré, estampés, filigranés, disots, sertissures, anneaux, fermoirs, enmaillés…  qui nous permettent de réaliser quelques « pièce unique » ou des petites séries, ainsi que la réparation de bijoux anciens.

jeanne_danjou_rousselet_perle_ancienne_paris_1jeanne_danjou_rousselet_perle_ancienne_paris_3jeanne_danjou_rousselet_fermoir_ancien_paris

jeanne_danjou_rousselet_perle_ancienne_paris_collier_mistinguett_2jeanne_danjou_rousselet_perle_ancienne_paris_4jeanne_danjou_rousselet_chaine_ancienne_paris